Formulaire de recherche

Ouvrons le débatOuvrons l'oeil Ouvrons une nouvelle page Ouvrons la voixOuvrons notre coeurOuvrons l'esprit

Les Acteurs des Assises


Le Groupe d'Organisation des Assises

 

Le Groupe d’Organisation des 3e Assises (GOA) est l’instance de pilotage du processus d’Assises. Il associe des acteurs nationaux et des acteurs rhônalpins issus de toutes les sphères de la société pour un projet co-construit.. Pour partager avec tous ce qui anime le sens de la démarche d’Assises (principes, méthodes, valeurs...)., le GOA a rédigé au printemps 2011 un texte de positionnement pour ces 3e Assises.

Téléchargez le schéma de la Gouvernance des 3e Assises (jpeg)

Retour Haut de page


CFEEDD, Collectif Français pour l'Education à l'Environnement vers un Développement Durable

www.cfeedd.org

De la naissance d’une force collective…

Le Collectif Français pour l’Education à l’Environnement vers un Développement Durable (CFEEDD) est une association née en 1997, à l’issue du 1er Forum Planet’ERE organisé au Québec, de la volonté de mobiliser les acteurs français impliqués dans l’Education à l’Environnement et au Développement Durable (EEDD). Lancé par trois associations et trois syndicats d’enseignants (les CEMEA, La Ligue de l’enseignement, le Réseau Ecole et Nature, le SGEN-CFDT, la FSU et le FEN), et structuré vers son statut associatif dans une seconde phase par une quinzaine d’acteurs, le CFEEDD a pour vocation de regrouper les organisations de niveau national et être la plate-forme représentative et reconnue des acteurs de la société civile œuvrant en faveur du développement de l’EEDD en France.

Il est aujourd’hui composé de 31 adhérents et co-piloté par les représentants de 9 structures membres. Le CFEEDD se réunit en séances plénières 4 fois par an pour conduire son projet associatif.

Toutes les structures membres ont une histoire différente, ancienne ou plus récente, ainsi que des approches de l’éducation, de l’environnement, de la nature qui leur sont propres. L’EEDD s’inscrit pour elles comme préoccupation principale ou comme mission attenante à un champ d’intervention plus large, voire une activité en cours de développement. Mais toutes se reconnaissent dans l’importance d’une éducation à la nature, à l’environnement et au développement durable (EEDD) développée et organisée en France, pour répondre aux urgences environnementales et sociales dans lesquelles nous nous trouvons.

Ces 31 structures s’investissent dans le Collectif pour :

  • contribuer à l’élaboration des politiques nationales pour l’EEDD,
  • être informées des travaux engagés,
  • témoigner de leurs expériences,
  • être reconnues pour les actions qu’elles conduisent,
  • représenter leur réseau.

Par l’animation, la mobilisation et l’implication de ses membres dans leur diversité, le collectif devient une force pour faire reconnaître l’EEDD comme un enjeu essentiel de société, pour travailler ensemble à l’élaboration d’un plan d’action pour l’EEDD et pour renforcer le dialogue entre les acteurs de la société civile et la sphère publique.

Les membres y trouvent aussi un espace de réflexion, de recherche de valeurs communes, de partage et de mutualisation de pratiques et d’outils éducatifs, de lien avec les territoires, de co-construction. Preuve en sont les actions conduites et notamment l’organisation des Assises et des journées nationales de l’EEDD (En savoir plus sur l'EEDD en lisant l'article "Bientôt 40 ans d’histoire de l’EEDD").

L’année 2012 ouvre de nombreux chantiers pour le Collectif Français d’Education à l’Environnement vers un Développement Durable :

  • Le lancement d’une pétition citoyenne sur la politique de l’éducation à la nature, à l’environnement et au développement durable en France, en avril 2012. 500 000 signatures sont attendues pour que le CESE s’empare de la question et transmette un avis au gouvernement. La pétition est disponible sur www.cfeedd.org
  • La mobilisation nationale et en territoires pour interpeller les candidats aux élections présidentielles et législatives sur les enjeux de l’EEDD, dont les propositions sont retracées au travers de la plaquette « 10 propositions concrètes en faveur de l’éducation à l’environnement vers un développement durable ». Des exemplaires à diffuser sont disponibles sur www.cfeedd.org ou auprès de contact@cfeedd.org
  • Le co-pilotage de l’Espace National de Concertation (pdf) en faveur d’une éducation à l’environnement et au développement durable.
  • La construction de ces 3e Assises de l’EEDD.
  • Le soutien aux initiatives telles que le Forum Alternatif Mondial de l’Eau (du 14 au 17 mars 2012), le 7e World Environmental Education Congress (WEEC) à Marrakech (Maroc du 9 au 14 juin 2013).

Les membres du CFEEDD

  • Association française d'astronomie - 1978
  • Association française des Petits Débrouillards : Les Petits Débrouillars - 1979
  • Centres d'Entraînement aux Méthodes d’Education Actives - CEMEA - 1937
  • Comité 21 - 1992
  • Eclaireurs et Eclaireuses de France - 1911
  • Fédération des Conservatoires d'Espaces Naturels - 1970
  • Fédération Générale des associations départementales des pupilles de l'enseignement public - Les PEP - 1915
  • Fédération nationale des clubs CPN "Connaître et Protéger la Nature" - CPN - 1972
  • Fédération Nationale des Francas - Les Francas - 1944
  • Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l'Homme - FNH - 1990
  • Fondation pour l'Education à l'Environnement en Europe - FEEE - 1982
  • France Nature Environnement - FNE - 1968
  • Institut Coopératif de l'Ecole Moderne - ICEM - 1947
  • Institut Français des Formateurs Risques Majeurs et Protection de l’Environnement - IFFORME - 1991
  • Institut de Formation et de Recherche en Education à l’Environnement - IFREE - 1995
  • La Ligue de l'enseignement - 1866
  • La Ligue pour la Protection des Oiseaux - LPO - 1912
  • Office Central de la Coopération à l'école - OCCE - 1928
  • Planète Sciences - 1962
  • Réseau Ecole et Nature - 1983
  • Réseau Education à l’Environnement pour un Développement Durable  de l’Enseignement agricole - 1996
  • Réseau français des étudiants pour le développement durable - REFEDD - 1997
  • Réserves Naturelles de France - 1982
  • Scouts et Guides de France - 1907
  • Syndicats Généraux de l'Education Nationale - SGEN-CFDT - 1937
  • Syndicat National des Enseignements du Second Degré - SNES-FSU - 1944
  • Syndicat National Unitaire des Instituteurs et Professeurs des écoles et PEGC - SNU-IPP - 1993
  • Sup Agro Florac - 1970
  • Union Nationale des Centres Permanents d'Initiatives pour l'Environnement - CPIE - 1972
  • WWF - 1961

Retour Haut de page


Le collectif des acteurs Rhônalpins de l’EEDD, animé par le GRAINE Rhône-Alpes

www.graine-rhone-alpes.org

La candidature des acteurs rhônalpins de l’EEDD a été portée et coordonnée par le GRAINE Rhône-Alpes. L'ensemble des structures suivantes ont participé à la construction de cette candidature ou témoigné leur soutien :

  • Acoucité
  • ADEME Rhône-Alpes
  • ADTR Fermes pédagogiques du Rhône
  • Agence de l'Eau Loire Bretagne
  • Agence de l'Eau Rhône Méditerranée et Corse
  • Agence Locale de l'Energie de l'agglomération de Lyon
  • APPEL Réseau eco-entreprises
  • Arthropologia
  • Artisans du Monde Vieux Lyon
  • Centre social Champvert
  • CILDEA
  • Comité d'Animation pour tous sur le Parc de Montaud
  • Côté Jardins
  • CRESS Rhône-Alpes
  • DREAL Rhône-Alpes
  • DRJSCS Rhône-Alpes
  • Fédération Arcure
  • Feuilles mortes / Art vivant
  • Fondation Entreprise Réussite Scolaire
  • Fondation Nature Vivante
  • FRAPNA Région
  • FRAPNA Rhône
  • Grand Lyon
  • Grand Parc de Miribel Jonage
  • HESPUL / Info Energie Rhône-Alpes
  • Inspection Académique du Rhône
  • INUIT Production / Geneera.tv
  • IREPS Rhône-Alpes
  • Jeunesse au Plein Air Rhône-Alpes
  • L’enfant et la Rue
  • La Bise du Connest
  • Les Amis de Circée
  • Les Péniches du Val de Rhône
  • Ligue de l'enseignement de la Loire
  • Maison Rhodanienne de l'Environnement
  • Naturama
  • Péniches du Val de Rhône
  • PNR des Bauges
  • PNR des Monts d’Ardèche
  • PNR du Haut-Jura
  • Rectorat de l'Académie de Grenoble
  • Région Rhône-Alpes
  • Réseau Drômois d'EE
  • Réseau Education Nature Environnement de la FRAPNA Isère
  • Réseau Empreintes 74
  • Science et Art
  • SMAGGA
  • Syndicat Mixte du Rhône des Iles et des Lônes
  • Syndicat Mixte pour l'aménagement et la gestion  du Grand Parc Miribel-Jonage
  • UNAT Rhône-Alpes
  • Union Régionale des CPIE
  • Ville de Lyon
  • Ville de Villeurbanne

Le GRAINE Rhône-Alpes est le réseau régional de l'éducation à l'environnement vers un développement durable. Ce réseau est ouvert et regroupe toute personne ou structure intéressée :

  • des adhérents individuels (enseignants, animateurs, éducateurs et techniciens de collectivités),
  • des structures associatives,
  • des collectivités locales,
  • des entreprises.

Tous sont partie prenante du réseau et acteurs d’une dynamique d’échanges et de réflexions visant à développer et promouvoir l’éducation à l’environnement dans la région Rhône-Alpes.

Les actions du réseau sont :

  • L’information sur l’éducation à l’environnement auprès des acteurs éducatifs et de toute personne intéressée.
  • La mise en place de Journées Thématiques, organisées pour et par des acteurs de terrain, sur le principe du partage d’expériences et de coformation.
  • L’animation de groupes de travail thématiques ouverts à toute personne intéressée pour aller plus loin dans l’échange, la réflexion et l’action.
  • L’organisation des Rencontres Rhône-Alpes de l’Education à l’Environnement et des Journées Régionales de la Pédagogie de l’Eau.
  • La valorisation des ressources d’éducation à l’environnement par l’élaboration d’inventaires d’outils, d’acteurs, et de savoir-faire.
  • La formation à la pédagogie de l’environnement, notamment aux programmes pédagogiques Rouletaboule et Ricochets et à la sensibilisation du public scolaire.
  • La participation à des dynamiques régionales et nationales.

Le GRAINE Rhône-Alpes est membre du réseau national École et Nature et a participé, au sein du collectif régional de l’éducation à l’environnement, à l’organisation des 1e Assises Régionales de l’éducation à l’environnement en 1999, à l’organisation du forum PLANET’ERE en 2001 et a organisé les 2e Assises Régionales de l’éducation à l’environnement en 2009.

Retour Haut de page

 


Les réseaux territoriaux d’EEDD

Le fonctionnement en réseau est une culture d'action horizontale, participative et démocratique. Les acteurs de l'éducation à l'environnement dans les territoires ont choisi cette forme de structuration pour répondre à leurs besoins d’échanges, de mutualisation et d'action collective. (Source : Réseau Ecole et Nature)

Les réseaux territoriaux sont apparus progressivement, d'une part à l'échelle nationale avec le Réseau Ecole et Nature, d'autre part aux échelons régionaux et départementaux. Pratiquement toutes les régions et de nombreux départements connaissent une dynamique de réseau.

Les échelles régionales de réseau se dénomment pour la plupart GRAINE : Groupe régional d’animation et d’initiation à la nature et à l’environnement. Plusieurs réseaux départementaux se nomment REE : réseau d’éducation à l’environnement. D’autres optent pour des appellations plus personnalisées (ARIENA – REEB – AVEE – GEE Aude – SEE – Coopere - Empreintes…).
Aujourd'hui, 26 réseaux territoriaux actifs et ouverts, organisés sous forme associative, mettent en lien plusieurs centaines d'acteurs de l’environnement et de l’éducation de toutes origines (associations, collectivités, établissements publics, entreprises, éducateurs, enseignants...).

Structuration et fonctionnement des réseaux territoriaux d’EE

L’usage est bien de «  faire ensemble » dans les réseaux mais il n’y a pas pour autant de lien fédératif entre ces échelles de réseaux. Si la quasi-totalité des réseaux régionaux adhère à l’échelle nationale et les réseaux départementaux à l’échelle régionale, un fonctionnement « horizontal » et « participatif » permet à tout acteur de s’investir à l’échelle de territoire qui lui correspond. Tout acteur, individuel ou structure, peut donc participer aux projets ou aux instances décisionnelles du réseau départemental, régional ou national.
En interne de chacun des réseaux, cette culture se traduit par un fonctionnement en « commissions et groupes de travail » composés des membres du réseau. Ces commissions sont chargées de la conception et de la réalisation des projets. Le conseil d’administration, décisionnaire final, responsable légal et représentant des acteurs, est ainsi le coordinateur des dynamiques de terrain.
Ce système se caractérise donc par un équilibre dynamique et participatif, où chaque réseau s’implique dans les projets correspondant à son échelle de territoire.
Chacun de ces réseaux organise son action de sa propre manière.
Retrouvez la liste des Réseaux territoriaux sur le site du Réseau national Ecole et Nature.

Retour Haut de page

 


Espaces de concertation en EEDD

Espace National de Concertation (ENC), Espaces Territoriaux de Concertation (ETC), Espaces Régionaux de Concertation (ERC), Plateformes.

Depuis les débuts de l’éducation à l’environnement, les acteurs, qu’ils soient associatifs, issus des sphères de l’Etat ou des collectivités et même parfois de l’entreprise, ont l’habitude d’échanger autour des projets…ils se concertent ! Ainsi de façon informelle ou formelle se sont créés des espaces de concertation, ou plateforme multi acteurs. Dés le début des années 90 des conventions cadres ont été collectivement élaborées et signées par plusieurs partenaires ; directions régionales des  ministères de l’écologie, de l’agriculture, de la jeunesse et des sports, rectorats, conseils régionaux, conseils généraux, grandes villes, associations réunies souvent dans les GRAINE… Suivant cette voie indiquée par l’action concrète des acteurs de terrain, le CFEEDD a saisi l’occasion des assises de 2008-2009 pour mettre sur pied avec des services de l’Etat, des collectivités, des syndicats, des acteurs territoriaux organisés et des entreprises un Espace National de Concertation (ENC) pour l’EEDD. Celui-ci mettant autour de la table l’ensemble des parties prenantes, se place dans la perspective d’être force de proposition pour une stratégie de développement de l’EEDD concertée pour la France. En outre, l’ENC est une interface française intéressante pour favoriser les échanges et travailler sur le sujet de l’EEDD à l’échelle internationale. Certaines régions ont mis en place des Espaces Régionaux de Concertation (ERC), des départements ou des territoires infra départementaux créent  aussi leurs espaces de concertation, c’est en pleine évolution.